[recette] Sauce au porc, l’évasion facile du soir.

Sauce au porc

Hello tout le monde.

C’est avec un plaisir non dissimulé que je publie cette première recette.

D’inspiration Thaïlandaise, et quelque peu revue par mes soins pour en faire un repas convaincant (à l’origine cette « sauce » , plus simple, est servie en apéritif : on y trempe des galettes de riz) ce plat est simple et peu coûteux.

Il est aussi très nourrissant, relativement rapide à préparer et fera la joie de vos soirées d’hiver.

Coût: prixON prixOFF prixOFF

Difficulté: hardON hardOFF hardOFF                                                                                                                                       

Temps : 30 minutes (cuisson et repos compris).

Aller, c’est parti pour réaliser cette Sauce au porc:

Pour commencer il vous faudra les ingrédients suivants, pour 2 personnes,

  • 150 gr de riz Thaï
  • huile d’olive (4 Càs)
  • sauce poisson (2 Càs)
  • 360 gr de rôti de porc
  • un petit ail
  • quelques feuilles de persil (fraîches de préférence)
  • quelques feuilles de coriandre (fraîches de préférence)
  • purée de piments (1/2 Càc)
  • 120 ml de crème de coco
  • beurre de cacahuètes (3 Càs)
  • un mélange équilibré d’huile et d’épices pour « colombo » (1 Càc)
  • sel (sur la photo il s’agit de sel grossier des salines de Salins-les-bains, mais du sel de mer classique fait tout aussi bien l’affaire.)

1

Avant de commencer, si vous avez un peu de mal avec le vocabulaire de la cuisine, n’hésitez pas à consulter notre lexique.

La plupart des ingrédients se trouvent facilement dans n’importe quel supermarché.

Seules les épices « colombo » peuvent être difficiles à trouver. Si vous n’en trouvez pas vous pouvez faire votre propre mélange: pour 100 gr, mixez 15 gr d’ail avec 15 gr d’échalote, 15 gr de thym, 5 gr de persil frais, 10 gr de basilic frais et 2 clous de girofle (mettez aussi un filet d’huile pour permettre un mélange homogène au mixage). Ajoutez 10 gr de curry madras à la pâte obtenue. Voilà vous avez votre mélange d’épices colombo, il ne vous reste plus qu’à ajouter l’huile pour cette recette.

La sauce poisson aussi ne se trouve pas partout, si vous n’en avez pas vous pouvez remplacer par de la sauce nuoc-mâm (réduisez alors la quantité à 1 Càs) qui s’en rapproche beaucoup.

Bien il est temps de passer au vif du sujet, la préparation:

Commencez par mettre votre eau à bouillir pour cuire le riz.

Pendant ce temps sortez votre plus beau couteau et hachez ail, coriandre et persil sans tenir compte de leurs cris de protestations.

La prochaine étape sera d’enlever la graisse de votre rôti, détachez-le et détaillez-le en cubes tout en enlevant les morceaux « blancs ».

2

Mettez votre ail à dorer, à feu moyen, dans 2 Càs d’huile d’olive.

Pendant ce temps mixez vos jolis petits cubes de porc, j’insiste bien sur le fait de mixer et non de hacher, ce travail doit donc être fait à la machine et non au couteau, cela permettra d’atténuer un peu le goût prononcé du porc pour faire plus de place aux épices et de donner une texture plus fine à la sauce, dans ce plat c’est le riz qui apporte la mâche et non la viande !

3

A ce stade votre ail doit avoir pris une belle couleur, attention toutefois à ne pas le faire roussir il deviendrait dur et perdrait son acidité. C’est le moment d’ajouter votre porc mixé avec 2 Càs d’huile d’olive. Allez-y !

Parfait!

Une fois que la viande a commencé à cuire, qu’elle devient grise par endroits, mais encore rosée et que vous salivez déjà, ajoutez le persil haché et la sauce poisson !

4

Laissez cuire à feu moyen encore 3 minutes, le temps que la viande perde sa couleur rosée.

Vous verrez alors que votre porc a rendu un peu d’eau, c’est normal pas d’inquiétude ! Il va cependant falloir l’évacuer ainsi que l’huile de cuisson, c’est déjà bien assez gras comme ça !

Pour ce faire passez votre préparation au chinois, ou plus simplement, bouchez votre casserole avec son couvercle et retournez-la au dessus de votre évier. Attention toutefois à ne rien faire tomber, ça serait dommage !

5

Une fois ces acrobaties terminées, c’est le moment de donner de la saveur au plat.

Mélangez à votre magnifique préparation la coriandre hachée et le mélange à base de « colombo« . Vous verrez la couleur et l’odeur qui en résultent sont à en tomber par terre !

Ça tombe bien, laissez reposer 5 mins hors du feu, pendant que vous vous remettez de vos émotions.

Profitez-en aussi pour mettre votre casserole d’eau bouillante à feu moyen et y plonger le riz.

6

On en mangerait, n’est-ce pas ?

Bien, il est temps de faire une sauce avec tout ça.

Ajoutez le beurre de cacahuètes, la purée de piments (si vous avez du mal avec l’épicé je vous conseille de diminuer à 1/4 de Càc) et une pincée de sel (pas trop, la sauce poisson a déjà un peu salé la viande). Remettez le tout à feu moyen en remuant doucement.

Vous allez obtenir un mélange bien homogène, bravo !

Voici la dernière étape, mais avant toutes choses, sortez votre riz qui est sûrement cuit (il doit être souple et ferme) et égouttez-le avant de le laisser sécher à l’air libre  2 minutes. Ensuite couvrez-le, il serait fâcheux qu’il refroidisse !

Bien, on ajoute cette fois la crème de coco dans la préparation, tout en mélangeant doucement, jusqu’à obtenir une belle sauce bien lisse et onctueuse comme ceci:

7

Parfait, vous êtes un(e) chef !

Pour le dressage, rien de bien compliqué: on fait un lit de riz sur lequel on dépose de façon homogène la sauce. Ça sera aux gourmands de mélanger une fois les assiettes servies.

Vous avez bien travaillé, il ne reste plus qu’à vous régaler !

8

Et voilà, ici s’achève cette première recette.

J’ai énormément apprécié de la partager avec vous. J’espère donc qu’elle vous plaira et que vous vous régalerez !

N’hésitez pas à la partager à votre entourage et sur les réseaux sociaux.
Laissez-moi également vos avis et questions en commentaires.

Si vous cuisinez cette recette vous pouvez également m’envoyer quelques photos de votre réalisation qui seront postées sur la page facebook. (contact: saveurkiwi@gmail.com )

Bon appétit !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :